Après mon petit séjour prolongé à Luang Prabang, au Laos, je me suis finalement envolée vers le Cambodge! Il y a même des vols directs Luang Prabang – Siem Reap, pratique. J’atterris donc à Siem Reap, aéroport super moderne, et suis aussitôt surprise par la chaleur! Ici il fait plus de 30°C, cela contraste avec Luang Prabang que j’avais quitté sous la pluie, par un petit 20°C.

Mon petit avion sur le tarmac de Luang Prabang International Airport!
Mon petit avion sur le tarmac de Luang Prabang International Airport!

Le tuk-tuk me conduit à mon auberge de jeunesse et je pars explorer la ville. Aussitôt, je comprends que Luang Prabang, son calme, son charme et sa délicatesse, vont me manquer… Il fait chaud, c’est bruyant, ça grouille, et le centre de Siem Reap ressemble à Disneyland! Des boutiques à touristes tous les 2 mètres, des bars, des restaurants occidentaux, des boîtes de nuit et des chauffeurs de tuk-tuk vous harcelant, il n’y a pour moi aucun charme dans cette petite ville. A chaque coin de rue, on peut acheter des t-shirts indiquant “Today, NO tuk-tuk, NO massage, NO money”, résumant assez bien la situation! Heureusement, on y croise tout de même des gens extra. Attablée à un resto italien, je discute longuement avec mes voisins de table. D’un côté, des néo-zélandais en voyage pour un an, avec qui nous discutons voyages et tour du monde, et de l’autre côté, des français en vacances, avec nous échangeons divers conseils sur la visite des temples (et les intoxications alimentaires!). Cela me réconcilie un peu avec cette ville et je suis prête, dès demain, à partir l’explorer.
IMG_8198
Pub Street

IMG_8209
“The Passage”

Je passe le 1er jour à marcher à travers la ville et le long de la rivière. Je vais visiter Wat Bo, le plus ancien monastère bouddhiste de la ville, datant du 18è siècle, possédant encore à l’intérieur de très belles fresques d’époque, très bien conservées. J’ai d’ailleurs une chance incroyable car le temple est fermé lorsque j’arrive, et je suis plutôt très seule. Et tout à coup, de nulle part, sort un petit vieillard cambodgien qui me demande (avec des signes) si je souhaite voir l’intérieur et me fait signe de le suivre. Il m’ouvre alors la grille, ainsi que toutes les fenêtres du temple, et me laisse ainsi admirer les fresque de manière presque privée!! Superbe. Mais rapidement, la chaleur me rattrape, et je rentre me reposer dans mon hôtel climatisé. Cela me permet d’organiser un peu la suite, ce n’est pas plus mal!
Siem Reap Riverside
Siem Reap Riverside

Wat Bo
Wat Bo

Les fresques de Wat Bo
Les fresques de Wat Bo

Visite des temples – jour 1

Plan des temples d'Angkor
Plan des temples d’Angkor

Le lendemain, j’ai planifié un tour avec mon auberge pour commencer ma visite des célèbres temples d’Angkor. On a le choix entre le “petit circuit” et le “grand circuit”, qui font voir des temples complètement différents. J’ai suivi les conseils de mon guide et commence par le grand circuit. J’ai pris un tuk-tuk pour moi toute seule, cela me coûtera 17$ pour la journée. Et oui, au Cambodge, tout se paye en dollars américains!!! Etrange ^^ On passe d’abord par la “caisse”, où j’achèterais mon pass 3 jours pour les temples d’Angkor (total pour 3 jours : 40$). Il faut faire une photo, un peu à la manière des photos à la douane américaine, où l’on ne sait jamais très bien combien de temps on doit fixer la caméra ni quand ils prennent la photo! Résultat : je ne garderai pas mon pass en souvenir hihi 😛
IMG_8213
Tuk-tuk ride!

Après environ 30min de tuk-tuk, nous arrivons au premier temple sur la liste : Preah Khan. Mon chauffeur me laisse à l’entrée ouest et m’indique qu’il me récupèrera à l’est, à la sortie. Je commence par prendre pleeeeein de photos du 1er bâtiment que je vois. Il est à peine 9h, c’est désert, et complètement surréaliste. Puis j’ouvre mon guide et découvre que ce temple est en fait immense et que je n’ai fait que la petite entrée! Wouahhhh! Ce temple a été construit par le roi Jayavarman VII, au 12è siècle. Je découvrirai plus tard que tous les temples construits par ce roi seront mes préférés (et en plus c’était un fort et gentil roi 😉 ).
IMG_8223
Preah Khan entrance

Je me ballade dans les ruines, au milieu de ces pierres taillées, gravées, sculptées de manière si fine et si belle… La nature a doucement repris sa place, se mêlant aux pierres anciennes et créant ainsi une ambiance paisible et saisissante. Je pourrais rester là des heures! D’imaginer que ces pierres sont là depuis bientôt un millier d’années, résistant aux guerres, aux catastrophes naturelles, aux humains, aux intempéries, aux animaux et à la nature, c’est complètement fou. Quelle patience et quel travail pour construire des monuments pareils! C’est vraiment magique. Je suis déjà complètement éblouie, et ce n’est que le début! Et ce n’est pas le plus beau temple paraît-il! Cela promet 🙂
IMG_8235
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Au milieu des ruines, je tombe soudain sur une petite dame recroquevillée dans un coin, les cheveux rasés. Il s’agit d’une nonne bouddhiste, qui nous rappelle que nous sommes dans un lieu sacré. Elle a préparé des petits bracelets de fils et, selon la tradition, les noue aux poignets des pèlerins en les bénissant et leur souhaitant bonne fortune. Je m’agenouille donc, et me fait attacher un de ces jolis petits bracelets colorés, avec une jolie prière, et un sourire magnifique. Avec ça, il ne peut plus m’arriver que des belles choses, c’est sûr.
p2297376.jpg
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Sur un petit nuage, je retrouve mon chauffeur de tuk-tuk, faisant tranquillement une sieste dans son hamac suspendu au milieu du tuk-tuk! Organisé 😉 Il m’emmène ensuite vers Neak Pean. Pour y accéder, il faut marcher plusieurs mètres sur une plateforme en bois au milieu d’une sorte de lac. Heureusement, c’est la saison sèche et le niveau de l’eau est très bas! Ce temple est complètement différent des autres. On l’appelle “the water temple”. Il s’agit simplement d’une sorte de tour, au milieu d’une piscine, entourée de 4 autres bassins. Je suis un peu déçue… Et je rebrousse vite chemin pour aller voir la suite!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Neak Pean

Next stop.. Ta Som. Petit temple très calme, considéré comme une miniature du fameux Ta Prohm. Le plus impressionnant est l’immense figuier recouvrant une des portes principales du temple! La nature est vraiment surprenante parfois!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ta Som entrance

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La route nous emmène ensuite vers East Mebon, temple plus ancien, datant du 1oè siècle, et décrit par mon guide comme “décevant”. Si ça c’est décevant, alors le reste doit vraiment être fabuleux car moi je trouve ce temple superbe! Il est bientôt midi, et le soleil commence à taper fort, mais j’escalade tout de même courageusement les nombreuses marches raides et étroites qui mènent au “sommet”, doté de 5 tours, à la manière d’Angkor Wat. Ce temple est encore complètement différent de ceux que j’ai vu avant! Décidément, on en prend plein les yeux 🙂
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une coquillette explorant East Mebon 😉

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les 5 “tours”

Je fais ensuite une petite pause déjeuner dans l’une des nombreuses petites échoppes qui attendent et hèlent les touristes, les suppliant de venir manger quelque chose… Ou d’acheter au moins une bouteille d’eau fraîche, à 2$… Oui le Cambodge est un des pays les plus pauvres du monde, et on profite donc des gentils touristes, un peu considérés parfois, malheureusement, comme de simples portes-monnaie. L’estomac bien rempli et ayant résisté aux “please lady, buy something, please please. Please come see my shop. You buy something”, je repars sous le soleil en direction de Pre Rup. Je commence à comprendre pourquoi mon guide disait que le temple précédent était décevant! Celui là est encore plus impressionnant!!! Egalement doté de 5 tour au sommet, mais bien mieux conservé et bien plus élevé, on ne peut que rester subjugué devant sa monumentalité. Je m’amuse encore avec mon appareil photo, ces temples sont vraiment photogéniques!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Pre Rup

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Wow! 🙂

Je commence à fatiguer, et il fait vraiment vraiment chaud, mais mon guide conseillait, pour “équilibrer” les journées de visite, d’ajouter un dernier temple à ce grand tour : le fameux Ta Prohm. On l’appelle ici le “Tomb Raider” puisque c’est le temple utilisé pour tourner le film mythique avec Angelina Jolie dans le rôle de Lara Croft (que je crois avoir vu une fois mais je ne suis plus sûre… honte à moi!). Cette fois, il y a beaucoup plus de monde! Un immense parking rempli de cars et de tuk-tuk qui attendent à l’entrée, et des centaines de groupes de chinois (et autres..). Heureusement le site est grand et l’on parvient, parfois, à retrouver un peu de calme et de magie. J’aime bien la phrase de mon guide qui explique “The temple richly fulfils every Indiana Jones-cum-Tomb Raiderish romantic cliché you could possibly imagine”. Cela résume bien! Totalement cliché, et totalement magique! Les arbres ont poussé partout à travers les pierres, on se croirait dans une autre dimension, une autre époque. Malheureusement le côté “lost in the jungle” est un peu anéanti par la foule… Sachant que ce n’est que mon 1er jour, et que je commence à vraiment avoir un coup de chaleur, et un coup de fatigue, je décide de passer rapidement et de vite partir retrouver mon chauffeur, qui me ramènera au frais de mon hôtel, des étoiles plein les yeux!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Je me repose un peu puis tente de retrouver un peu de force car ce soir, j’ai réservé une place au Phare Circus! Tout le monde m’avait conseillé d’aller voir ce petit cirque, il était également dans mon guide, et c’est une bonne action puisque la troupe de ce cirque est composée d’anciens enfants de la rue, formés par l’école montée par une NGO pour aider les enfants et adolescents en difficultés. Après un bon dîner au café du cirque, je rejoins ma place au 1er rang, pile au milieu, parfait!!!! Je suis assise à côté du seul cambodgien du public. Curieuse, je commence à discuter et découvre qu’il parle extrêmement bien anglais, qu’il est bien plus cultivé que moi ET, qu’il a travaillé 3 mois au Montreux Palace! Rencontre surnaturelle 🙂 Nous discutons longtemps en attendant que le show commence. Je suis impressionnée…. Il me raconte que son père a été tué par les Khmers rouges et qu’il s’est ainsi retrouvé dans la pauvreté la plus totale, seul avec sa mère. Il s’en est plutôt bien sorti puisqu’il travaille dans des hôtels et a eu la chance de travailler un peu partout dans le monde. Il m’explique qu’il a notamment eu l’occasion de travailler au Bhoutan, et qu’il a trouvé que ce pays était encore plus pauvre et reculé que le sien, ce qui lui a fait apprécier davantage le Cambodge car “il y a pire ailleurs”. Ouah! Leçon de vie…. Cette soirée continuera d’ailleurs à être une belle leçon de vie, accompagnée par une troupe de cirque pleine de vie et de talent, qui nous fera rire et nous émerveiller pendant 1h de show! Une belle expérience 🙂
Cambodia - 70

Visite des temples – jour 2

Aujourd’hui, sur les conseils d’une de mes colloc de chambre, j’ai décidé de louer un vélo et d’aller visiter les temples à mon rythme. Après avoir partagé un petit déjeuné et avoir dit au revoir à ma nouvelle amie (Lara, suisse allemande originaire d’Afrique du Sud – oui, on fait toutes sortes de rencontres en voyageant!), je cherche donc une location de vélo avec des vélos en pas trop mauvais état, et si possible des vitesses. Ceci étant fait (pour 2$ la journée, c’est définitivement plus économique qu’un tuk-tuk), je passe m’acheter un pique-nique et m’en vais sur les routes cambodgiennes! J’avoue avoir eu quelques sueurs froides pour sortir de la ville… Beaucoup de scooters, vélos, tuk-tuk, voitures, qui roulent de manière totalement anarchique!!! Mais j’ai survécu hihi! Après environ 1h de vélo à travers la jungle, j’arrive au fameux Angkor Wat! Il est 11h30, pile l’heure à laquelle je souhaitais arriver, car cela permet de visiter ce temple lorsque tous les groupes partent manger.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Allée d’entrée d’Angkor Wat

Effectivement, je croise des flots et des flots de personnes sortant, et suis presque la seule à y rentrer! Je crois qu’il n’y a pas de mots assez puissants pour décrire ma visite. Ce temple mérite sa réputation, et je comprends qu’il attire chaque année des millions de personne. C’est immense et complètement surréaliste! Je reste bouche bée, émerveillée… J’ai en plus la chance incroyable d’être quasiment seule dans cet endroit d’habitude envahi par la foule. Je peux apprécier le calme et la magie des lieux en paix. J’en ai presque les larmes aux yeux tellement c’est beau. Je passe à travers les 3 murs d’enceinte, admirant au passage les incroyables bas-reliefs si détaillés qui ornent le 1er mur. Tout est si majestueux, je crois rêver. Je ne sais pas combien de photos j’ai du prendre au cours de la journée, mais j’ai du définitivement battre un record!! Au centre, se trouvent les cinq mythiques tours de ce si célèbre bâtiment. Je sers de photographe à quelques touristes bien en peine avec leurs selfies, et ils me rendent la pareille. Tout le monde respecte ces lieux sacrés, les yeux écarquillés et ébahis! J’aime l’ambiance qui se dégage de cet endroit. On ressent toutes sortes de secrets et beaucoup d’histoire et de spiritualité.
 
Mythique Angkor Wat!
Mythique Angkor Wat!

Les bas reliefs
Les bas reliefs

Enceinte n°2
Enceinte n°2

Centre du temple
Centre du temple

Après plus d’une heure à errer dans ces lieux magiques, je vais m’installer à l’extérieur, au bord d’un des deux bassins, pour déguster mon pique-nique, complètement seule face à ce géant d’Angkor Wat. Le pique-nique parfait! Après en avoir bien profité, il est temps de partir voir la suite. Arrivée vers l’entrée, je mets la main dans ma poche et découvre avec horreur que….. j’ai perdu la clé de mon cadenas de vélo!!!!!! Bravo.. Cela me fait presque autant rire que pleurer tellement c’est énorme! Avec un peu d’espoir, je repars donc sous un soleil de plomb refaire le tour de cet immense temple à la recherche de ma minuscule clé…. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin comme on dit! Sans succès donc. Ce n’est pas faute pourtant d’avoir supplié Bouddha, Shiva et tralala dans ce temple supposé être justement un lieu de prière! Cette fois je ne rigole plus du tout et suis désespérée. Les lucky bracelets et les multiples dieux, assurément une arnaque!!! Il fait une chaleur étouffante, je n’ai plus rien à boire et tente de trouver une solution qui n’implique pas que je doive rentrer prématurément, ni repayer un vélo. Je retourne donc à mon vélo, qui depuis s’est fait complètement encerclé de centaines de scooters et motos. Désespérée, je demande à 2-3 personnes autour de moi s’ils parlent anglais, et s’ils ont une idée de génie pour ouvrir mon cadenas dont j’ai perdu la clé. Aussitôt, la foule se presse et je me retrouve avec une dizaine de personnes tentant toutes leurs clés, puis leurs couteaux, puis des fils de fer. Je retrouve le sourire 🙂 Ces gens sont adorables et quoi qu’il arrive, je ne suis pas perdue! Au bout d’un moment, un des 3 mecs du départ (qui m’ont dit venir du Cachemire! encore une rencontre surnaturelle donc!), arrive avec un trousseau de petites clés, emprunté à un chauffeur de tuk-tuk un peu plus loin. Et là, ô miracle, mon cadenas s’ouvre enfin!!!!! Je retire ce que j’ai dit, les lucky bracelets et les multiples dieux ont définitivement des pouvoirs! Et Bouddha vient de me faire une belle leçon…. Je crois que mon sourire ne quittera plus mes lèvres de la journée, tellement cette histoire est incroyable!
Cambodia - 81
Un peu tremblante et toujours sous le choc et l’émotion, je remonte donc sur mon vélo et me dirige vers le 2ème temple mythique : Angkor Thom et son célèbre Bayon. Je réalise soudain que, c’est bien beau d’avoir ouvert mon cadenas, mais maintenant je ne peux plus attacher mon vélo….. Argh! MAIS, 2ème miracle de la journée, je découvre que mon vélo a un système d’anti-vol intégré qui, bien qu’un peu rouillé et grippé, fonctionne encore!! Je suis décidément très chanceuse 🙂 Avec tout ça, il est déjà 16h, le soleil commence à descendre et la lumière sur Bayon est absolument magnifique! Les troupeaux de touristes sont presque tous repartis, et à nouveau je peux visiter ce lieux mystique dans le calme et la paix. Suis-je en train de rêver?? Cette journée est incroyable!!! Le temple est composé de dizaines de tours et d’un sanctuaire central, tous recouverts d’énigmatiques visages, très impressionnants! Le soleil couchant fait ressortir les reliefs de ces visages et des multitudes de détails gravés dans la pierre, c’est majestueux. J’aime aussi observer l’air des gens qui sont là… Comme hébétés, illuminés, transportés! On a vraiment du mal à y croire.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Magique Bayon!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
N’ayant pas envie de rentrer dans la nuit, je dois me faire une raison, et quitter ce lieu magique. Je prends donc le chemin du retour sur mon vélo. Dans la forêt, je m’arrête pour observer les dizaines et dizaines de singes, qui sont là calmement, pas du tout effrayés par les touristes! Il y a pleeeein de bébés accrochés au ventre de leurs maman, c’est adorable!!!! Cette journée aura vraiment été parfaite et surnaturelle!!! Et je ne regrette pas d’avoir loué mon vélo 🙂
Sur le chemin du retour!
Sur le chemin du retour!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Coucher de soleil sur la campagne cambodgienne
Coucher de soleil sur la campagne cambodgienne

Le lendemain, je rigole un peu moins : je suis épuisée et…. j’ai mal au derrière hihi!!! Pas très confortable les sièges de vélo 😛 Je décide donc de me reposer et de prolonger mon séjour à Siem Reap d’une journée, pour pouvoir profiter d’une dernière journée de temples. J’utilise mon vélo pour aller me mettre au frais au Angkor National Museum, un peu éloigné du centre. Le musée contient plein de sculpture et de pièces d’art khmers et explique en détail toute l’histoire des temples d’Angkor. Un parfait complément à mes visites de temples et une super journée de “break” bien méritée. Il fait de plus en plus chaud….

Visite des temples – jour 3

Requinquée par ma petite journée de pause, je me suis finalement décidée à réserver pour aller voir le mythique lever de soleil sur Angkor Wat. Je n’étais pas sûre de vouloir le faire car j’avais entendu des horreurs sur la foule immense de touristes présents chaque matin et j’avais peur que cela “gâche” mon beau souvenir de ma visite parfaite. Puis je me suis rappelée que mon credo est qu’il vaut mieux regretter quelque chose que l’on a fait que regretter quelque chose que l’on n’a pas fait, et j’ai décidé que rien ni personne ne pourrait gâcher mon expérience. Cette fois, j’ai laissé l’auberge tout organiser! Ils créent des tuk-tuk de 4 personnes, permettant ainsi de partager les frais. J’avais eu mon souvenir parfait, je pouvais me permettre un “circuit groupé”.
Le réveil à 4h30 me fait un peu regretter mon choix mais, quand il le faut, il le faut! 😉 Je partage donc un tuk-tuk avec une turque, et deux hollandaises, toutes les 3 des filles voyageant seules! On ne rencontre que ça en Asie de toute façon..! Au guichet pour les tickets, il y a déjà foule. Et pourtant, il est à peine 5h10 du matin… Hum…. Nous rentrons dans l’enceinte d’Angkor Wat dans la nuit noire et, malgré la foule, je sens déjà que je ne vais pas le regretter! Ayant déjà repéré les lieux 2 jours plus tôt, je guide ma “copine” turque vers le meilleur point de vue (qui se trouve en plus ne pas être LE lieu prisé des touristes, et donc un peu plus calme!). Nous trouvons même une place assise juste au bord du bassin, parfait. Enfin cela serait plus parfait s’il n’y avait pas un couple de jeunes français, complètement ivres, une bouteille de vodka à la main, qui ont apparemment décidé de venir finir leur soirée ici….. Et de gâcher l’expérience de dizaines de personnes par la même occasion! Ils parlent fort, mettent de la musique fort, et je n’ai jamais eu aussi honte d’être française de ma vie. Heureusement, quelqu’un finit par leur faire une remarque, j’enfonce mes écouteurs dans mes oreilles, et réussi à faire abstraction.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
On commence à distinguer l’ombre majestueuse d’Angkor au lever du jour <3

Petit à petit, on voit apparaître les tours majestueuses d’Angkor Wat dans les premières lueurs du jour. Puis il fait totalement jour et….. Rien. Pas de belles couleurs, pas de belle lumière. C’était beau mais un peu décevant. Toute le monde commence à partir. Je reste encore un peu, me baladant sur le site. Et soudain, une boule orange apparaît derrière le temple!!! Ah! Ce n’était donc pas des nuages! C’était simplement encore trop tôt!!! Le spectacle est saisissant! Je dois l’avouer, cela valait la peine de se lever à 4h30…. 🙂 Superbe!
Hello sunshine :)
Hello sunshine 🙂

Je fais un dernier tour dans le temple, et me félicite de l’avoir visité à mon rythme et à une période bien plus propice! Car mon “tour” ne s’arrête pas au sunrise, et nous avons un programme chargé!!! Tout est minuté et nous enchaînons les temples du “petit circuit” : Angkor Wat, Bayon, Ta Keo, Ta Prohm et Banteay Kdei. Je profite de revoir, explorer plus en détail et sans me stresser. C’est une parfaite petite matinée d’adieux à ces beaux temples. J’aurais donc testé les 3 méthodes différentes pour visiter, et apprécié chacune d’entre elle!
Le dernier jour, en vrac 😉 :
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous rentrons vers midi, juste avant le pic de chaleur, et je passe l’après-midi à manger des glaces, lire et me faire masser les pieds, le tout en climatisé! Un repos bien mérité, la tête pleine de belles images. Finalement, Siem Reap, ce n’était pas si mal…..! 🙂
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Author

3 comments

  1. 👍🏼✍🏼….j’ai été bien inspiré de t’inviter à passer à l’acte et de braver iCloud depuis ta Patagonie enneigée😉!!!! Quel super article sur cette mémorable visite des temples d’Angkor….quelle chance tu as eu….et que de belles photos qui nous font rêver !!!! Un très très grand merci et encore bravo Coquillette 👏🏼💙👏🏼😍

  2. Ces temples ont vraiment l’air d’être à la hauteur de leur réputation! C’est magnifique!! 😍 Et tu as décidément beaucoup de chance dans toutes tes visites 😊 Vivement les récits en live 😙😉

  3. Quel MAGNIFIQUE récit, on visite littéralement ces merveilles avec toi (sans avoir de coups de chaleur ou de stress 😅😅)! C’est vraiment extraordinaire tout ce que tu as vu, et la façon dont tu l’as vu. Une vraie pro du voyage hors sentiers battus ✌🏼️☮🌿 Je suis “baba”. Et merci mille fois de nous faire partager 😍 Comme dit Adeline, vivement les récits de vive voix aussi. Bon courage avec les frimas hivernaux de Patagonie, pas du tout du tout le même genre qu’Angkor 😝😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.