Une fois la décision prise de PARTIR, on croit que le plus dur a été fait et on se projette déjà sur une plage du bout du monde, libre! Et puis on réalise la multitude de choses que l’on doit faire avant de partir et le peu de temps qu’il nous reste et on se rend compte que ce voyage, il faudra tout de même le mériter un peu 😉
Pour ceux qui me connaissent, voilà de quoi comprendre pourquoi vous me verrez moins ces prochains jours ^^, et pour les autres, quelques pistes / idées des étapes à franchir avant de partir 🙂
IMG_3802

1. Le job

Tout d’abord, il faut décider si l’on va quitter son job ou demander un congé sans soldes.
Pour ma part, c’était le congé sans solde obligé, car aucune envie de quitter mon entreprise et encore moins de revenir sans un sou et sans emploi après 9 mois de voyage.
Une fois la décision prise, il faut aller voir son supérieur et les ressources humaines, prendre le temps de leur expliquer la démarche, comprendre ce qu’implique un congé sans solde, les laisser s’organiser, discuter, discuter et discuter encore pour trouver, au final, une solution qui convient à tout le monde, tant au niveau de la durée que de la période de départ.
Avant d’avoir l’aval officiel de son employeur… Ne surtout pas réserver quoi que ce soit!!! Juste s’armer de patience, attendre, relancer, prouver sa motivation à partir et surtout…à revenir.

2. Le logement

Comme pour le boulot, il faut décider si l’on résilie son bail ou si on sous-loue son logement pendant la durée du voyage. De la même manière, les conséquences et responsabilités ne sont pas les mêmes.
Dans mon optique de ne pas “tout envoyer péter” et de garder une certaine sécurité pour mon retour (car le retour s’anticipe tout autant que le départ!), j’ai décidé de sous-louer mon logement. Cela me permettra de retrouver mon “chez-moi” en rentrant.
Ce que cela signifie :

  • mettre des annonces
  • trouver un sous-locataire sérieux
  • prévenir son propriétaire / sa régie
  • vider l’intégralité de ses affaires personnelles
  • faire un inventaire des meubles et objets que l’on laisse
  • trouver un endroit où stocker ses affaires
  • faire rediriger son courrier
  • s’organiser pour l’encaissement des loyers et le paiement des autres charges (électricité, internet, parking, assurances, etc.)

3. L’itinéraire

Après toutes ces questions “administratives”, il faut tout de même rentrer dans le vif du sujet et décider OÙ et QUAND on part.
Personnellement, j’ai commencé par m’acheter une grande carte du monde plastifiée et des feutres veleda et j’ai entouré sur la carte tous les endroits du monde où j’avais envie d’aller (et que je n’avais encore jamais visités).
Ensuite je me suis acheté le livre de Jean-Noël Darde “Où et quand partir en 2015”. Et j’ai inscrit sur ma carte les périodes les plus propices pour chaque destination. De là j’ai commencé à créer mon itinéraire, petit à petit.
IMG_3907 Une fois la 1ère version “aboutie”, je me suis posée la question du “combien de temps à chaque endroit” et de “quel budget”. Je me suis vite rendue compte que mon idée était bien trop ambitieuse et que j’allais passer ma vie dans les transports plus qu’à découvrir les beautés du monde. J’ai donc éliminé certaines destinations, à contre-coeur bien sûr, mais en sélectionnant celles où j’aurai plus l’occasion de partir dans le futur pour quelques jours de vacances (par exemple : il me sera plus facile d’aller passer 2 semaines au Japon que 2 semaines en Nouvelle-Zélande!).
J’ai également sélectionné quelques destinations “optionnelles”, que je pourrai glisser au milieu de mon voyage selon le temps que m’aura pris la destination précédente. Par exemple, j’aimerais beaucoup aller aux Fidji et j’y passerai peut-être entre l’Australie et l’Asie, ou entre l’Asie et l’Amérique du Sud, mais cela dépendra du temps que j’aurai et des rencontres.
Et petit à petit, tout se précise 🙂 Au jour d’aujourd’hui (3 mois avant le départ), voici l’état de ma carte du monde :
IMG_3912
Ensuite il faut acheter des guides de voyage, lire des blogs de voyageurs, se renseigner sur internet,… et étudier son itinéraire dans le détail! Quelles sont les caractéristiques de chaque pays, que prévoir, quelles conditions pour y rentrer, quelles activités ne faut-il pas louper, ce qu’il faut au contraire éviter, comment se déplacer, où dormir, quel temps prévoir à chaque endroit etc, etc. Cela prend du temps, cela s’anticipe, cela se prépare, mais cela permet aussi de rêver et de se projeter 🙂 Sans prévoir au jour le jour, il faut prévoir un minimum pour ne pas se laisser surprendre et ne pas risquer de rater complètement son voyage. Et surtout, ne pas avoir de regrets!!!

4. L’administratif

En plus du job et de l’appartement, il y a tout un tas de choses à prévoir avant de partir. Voici une petite check-list (en évolution permanente!) que je me suis faite :

  • contracter une assurance voyage (se renseigner et effectuer des comparatifs avant);
  • vérifier sa couverture d’assurance maladie, l’adapter pour l’étranger si nécessaire;
  • conclure une assurance accident (ou l’intégrer à l’assurance voyage / maladie);
  • s’occuper de sa voiture, décider si l’on va la vendre ou tenter de suspendre l’assurance de manière temporaire;
  • faire une demande de permis de conduire international;
  • vérifier que son passeport est bien valide, et ce jusqu’à 6 mois après la date de retour prévue;
  • se faire un budget détaillé, économiser, trouver d’autres fonds si nécessaire;
  • faire des copies / scans de tous ses papiers d’identité;
  • vérifier les conditions de sa carte de crédit et en prévoir une 2ème “en cas d’urgence”;
  • faire sa déclaration d’impôts 😛 (et éventuellement demander une adaptation des tranches);
  • étudier les dépenses qui perdureront durant le voyage et organiser des systèmes de débits automatiques.

Et évidemment…. CRÉER SON BLOG DE VOYAGE 🙂

5. La santé

Cela paraît assez évident mais il ne faut pas l’oublier :

  • faire un check-up avec son généraliste;
  • se faire vacciner en fonction des destinations prévues;
  • faire un contrôle chez le dentiste (et le gynéco si l’on est une fille !)

6. L’équipement

Bizarrement, je crois que cette partie est la plus dure pour moi! De quoi vais-je avoir besoin, comment faire son sac à dos pour 9 mois, quel sac à dos choisir, quelles chaussures emporter, quels équipements ne pas oublier,….
Dans ce cas, il faut prendre en compte tous les conseils donnés par d’autres voyageurs sur leurs blogs, mais également sa propre expérience et son propre mode de vie.
Je sais déjà que mon point faible est les chaussures! Là où un mec pourra prendre qu’une paire de chaussures de marche et des tongs, j’ai envie de prendre des chaussures de marche, des baskets, une paire de tennis plus légers, des sandales de marche, des sandales plus “féminines”, des tongs pour la douche,…. Mais cela ne rentrera pas hihi!
IMG_3502 Rendez-vous donc dans quelques semaines pour le verdict et un inventaire de ce que j’aurai pu faire rentrer 🙂
Je vous mettrai dans un autre article ma liste de “ce que je prendrai avec moi”.

7. Les réservations

Voilà la partie la plus amusante à mes yeux, et surtout la plus concrète. Réserver ses billets d’avion!
Une fois la 1ère destination choisie, il est à mon avis très important de bien organiser le démarrage. Acheter son 1er billet d’avion, sa (ou ses) 1ère(s) nuit(s), ses 1ers moyens de transport sur place, savoir comment l’on va de l’aéroport à son hébergement, etc.
A chaque billet d’avion et chaque nouveau pays, ne pas oublier d’étudier les conditions d’entrée dans le pays et de faire, si besoin, les démarches d’obtention du VISA.
Prévoir aussi un peu de monnaie locale pour l’arrivée.
Je pense prévoir un minimum mon itinéraire et donc réserver les 2-3 premières destinations et billets d’avion, puis faire les réservations au fur et à mesure. Un jour, il me faudra également réserver un billet de retour! Mais ça… j’attends de voir venir 🙂

Author

3 comments

  1. Ca se concrétise drôlement, tout ça ! Et c’est vrai qu’il y a BEAUCOUP à prendre en compte. Heureusement que tu es super organisée 🙂 xoxo

  2. Tu l’auras bien mérité ce voyage autour du monde… après avoir franchi toutes ces étapes! J’attends de voir surtout le choix des chaussures là, je crois que c’est l’étape pré-départ qui est la plus difficile pour toi … C’est que ça approche à grands pas (sans faire de jeux de mots…). Enjoy Miss Coquillette

  3. Quelle organisation…nettement plus complexe que de gérer 80 futurs co-propriétaires…mais un tout petit peu plus fun ?! ? Bon courage en effet pour le choix cornélien des chaussures..ahah…dans compter toutes celles qui risquent de te faire de l’oeil pendant ton voyage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.