Mon séjour « improvisé » au Japon touche à sa fin et je reste sans voix après tant de découvertes. Moi qui n’avait jamais été attirée plus que ça par ce pays, moi qui ne l’avais même pas inclu dans mon trajet de tour du monde, je dois avouer que changer d’avis a été une des meilleures décisions de ma vie!
Impossible de résumer en quelques mots ce que mes yeux ont pu voir ces 15 derniers jours. Le Japon, c’est définitivement une autre culture et cela ne se raconte pas, ça se vit! Mais pour vous donner envie, et pour vous convaincre, vous aussi, de changer d’avis et de partir visiter ce doux pays, je vais tenter de vous faire une liste, de tout et de rien, de ce qui m’a amusée, surprise, choquée, émerveillée, fatiguée, zénifiée… 😃
Temple dans le parc d'Ueno, Tokyo
Temple dans le parc d’Ueno, Tokyo
Tout d’abord : Tokyo! J’avais très peur de cette grande ville, peur de me perdre, peur de ne pas comprendre, peur de la foule, peur de l’agitation et de toute cette modernité. Et cela a été ma plus grande surprise je crois! J’ai ADORE Tokyo! Sous cette agitation, se dégage un calme immense. Les japonais sont bien éduqués, calmes, respectueux et juste…. ZEN! Jamais je n’ai été bousculée, jamais je n’ai ressenti d’agressivité, personne ne courre, personne ne pousse, chacun prend son temps et somnole tranquillement dans le métro archi-bondé.
Quartier d'Akihabara, Tokyo
Quartier d’Akihabara, Tokyo
J’ai traversé des gares de la taille d’une métropole, des rues plus animées qu’une boîte de nuit, des parcs immenses, havres de paix au milieu de la ville, des magasins de 6 à 8 étages remplis d’électroniques, des salles de jeux vidéos plus grandes que des écoles, des temples zen où la prière est partout… C’était fou!!!
Puis je m’en suis allée à Kyoto… Ville où l’on trouve des temples plus beaux les uns que les autres à chaque coin de rue! Je n’ai jamais autant marché qu’à Kyoto je crois! A chaque fois que je décidais de rentrer, j’apercevais un panneau disant que tel ou tel temple n’était qu’à 5 ou 10 minutes de marche et je me disais « maintenant que je suis là, ce serait dommage de louper ce temple là! » Jusqu’à réaliser que j’avais parcouru la moitié de la ville à pieds et donc, tant qu’à faire, autant rentrer jusqu’à l’hôtel à pieds 😉  J’ai préféré l’ambiance moderne de Tokyo (même si l’on trouve aussi de tout à Kyoto!), mais la quantité et la qualité des temples est sans comparaison!
Kyoto
Heian-jingu Shrine, Kyoto

Kyoto
Kinkaku-ji Temple, Kyoto

Les portes de Fushimi-Inari, Kyoto
Les portes de Fushimi-Inari, Kyoto

Kyoto
Kiyomizu-dera Temple, Kyoto
Après Tokyo et Kyoto, j’ai fait deux rapides passages à Nara, petite ville célèbre pour ses temples anciens, son bouddha géant et son immense parc rempli de daims sauvages que l’on peut caresser et nourrir, et Osaka, grosse métropole qui se veut être un « petit Tokyo » et qui, à première vue, ne réussit pas trop mal.
Bouddha du temple Todai-ji, Nara
Bouddha du temple Todai-ji, Nara

Nara Park, Nara
Nara Park, Nara

Nara Park, Nara
Deer selfiiiiiiiie, Nara
Evidemment, on ne peut pas parler du Japon sans parler…. De la nourriture!!! On dit qu’aux Etats-Unis il y a des fast-foods et des restos à chaque coin de rue mais… C’est pareil au Japon!!! Alors évidemment, ce n’est pas de gros hamburger bien gras mais des sushis, du riz, du poisson, des nouilles… Et des pâtisseries bizarres! J’ai appris à commander en faisant des signes, à choisir les restaurants qui avaient des photos sur leurs cartes ou une indication « english menu available » à l’entrée. Sinon il y a aussi l’option buffet ou le sushis train! On finit toujours par se débrouiller malgré tout. Il suffit d’observer, et l’on comprend comment cela fonctionne. L’addition est toujours posée sur la table, il faut l’apporter à la caisse à la fin du repas. Le thé est quasiment toujours sur la table, et gratuit, également. On se nettoie les mains avant de manger. On peut faire du bruit en manger ses nouilles 😛 . Tout se mange à la baguette, sauf s’il y a une cuillère. J’ai essayé de goûter un maximum de choses différentes (sauf quand cela avait un aspect vraiment trop bizarre pour moi hihi), et je n’ai jamais été déçue! En bref, vive la nourriture japonaise!
IMG_6842 IMG_6738
Les japonais quant à eux, sont très discrets et timides, je n’ai donc pas eu beaucoup d’échanges avec eux (entre ça et la barrière de la langue, cela n’aide pas). Mais je retiendrai la gentille japonais rencontrée dans l’avion depuis Portland, qui m’a laissé son numéro « au cas où » et a pris le temps de me guider à l’arrivée à travers tout l’aéroport de Tokyo; le vieux moine adorable, croisé au détour d’une ruelle à Kyoto, qui a répondu à mon sourire en me lançant un « WELCOME IN JAPAN » , trop trop chou; le jeune étudiant qui a voulu m’accompagner dans tout le parc du palais impérial car il n’avait « rien de prévu, juste d’être là »; la ville dame dans les toilettes publiques d’un temple qui a pris le temps de m’expliquer qu’il fallait acheter le papier toilette AVANT de rentrer dans les toilettes (hihi!) et qui m’a offert une lingette de son propre paquet en voyant mon air hébété; la famille à l’entrée du restaurant qui a eu pitié de la pauvre étrangère que j’étais et m’a expliqué qu’il fallait inscrire son nom sur la feuille a l’entrée et attendre qu’on m’appelle pour avoir une table;…. Etc etc.!
IMG_6801
De toute façon, au Japon, pas la peine de faire de grandes phrases pour communiquer. Un grand sourire, une petite courbette et de temps en temps un « arigato » , et le message est passé 😃
Welcome in Japaaaan ^^
Welcome in Japaaaan ^^
J’aurais envie de vous raconter encore plein de choses : comment les chambres d’hôtels sont toujours minuscules (mais impeccables et bien aménagées); comment les toilettes ont des sièges chauffants, des douchettes intégrées et parfois même, de la musique (pour la discrétion!); comment on croise des chiens miniatures partout, habillés avec les tenues les plus loufoques possibles; comment on trouve des distributeurs de boissons tous les 2mètres (et que certaines bouteilles contiennent même du thé chaud!); comment les distributeurs de petites boules contenant les jouets les plus inutiles ont envahi chaque recoin des villes; comment tu peux passer une heure à marcher….et toujours te trouver dans la même gare; comment j’aurais aimé être accompagnée pour tester les karaokés et photomatons de groupes délirants; comment la shoppeuse-addict qui est en moi a été torturée devant ce paradis du shopping; comment….. je reviendrai, c’est sûr 🙂
Et avec vous, je l’espère!
Ryoan-ji zen garden, Kyoto
Ryoan-ji zen garden, Kyoto
Author

2 comments

  1. Ouah, quel article magnifiquement enthousiaste et émouvant!!! Cela confirme le fait que l’improvisation est souvent le meilleur moyen de trouver ce que l’on ne cherchait pas 😅
    Depuis que tu es au Japon je ne vois d’ailleurs que des articles vantant les mérites et beautés de ce pays…. Tes photos illustrent parfaitement tout ceci (j’aime particulièrement les portes de Fushimi-Inari ⛩).
    Alors RV pour un prochain séjour avec toi (et Téquila, évidemment) au Pays du Soleil Levant. En attendant, te voilà en route vers d’autres aventures, d’autres découvertes, dont nous attendrons les récits avec autant d’impatience… Bon vol ✈️ vers la Thaïlande!!! 😘

  2. Je viens juste de recevoir (nettement plus efficace que la Nouvelle-Zélande 😅) ta carte de vœux japonaise 🇯🇵…et rien que la traduction…(une histoire de petits singes 🐒qui s’est égratigné en se rasant et en souhaitant bonne fortune !!)….tout un changement de culture 😀…cela serait utile de se faire mieux expliquer par un de ces charmants autochtones 🉐⛩que tu as rencontré…quelle chance tu as eu🍀…et quelle(s) bonne(s) idée(s) de modifier ton programme !!! Sûr que avec tes premières impressions et conseils apaisants…cela donne drôlement envie d’aller sur tes traces 👍🏼🤗
    Merci (et enjoy le changement total d’atmosphère à Ko Lanta 😎🌴✌🏼️)…😍😍

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.